Shell tire un trait sur son projet de sables bitumineux en Alberta

le 29/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’abandon du projet canadien de Carmon Creek entraînera une dépréciation d’actifs de 2 milliards de dollars dans les comptes trimestriels du groupe.

Royal Dutch Shell va encore réduire son exposition à l’Amérique du Nord. Après avoir en septembre mis fin à un projet de forage offshore dans le nord de l’Alaska, le pétrolier anglo-néerlandais a décidé d’abandonner son projet canadien de Carmon Creek, situé dans la province de l’Alberta. Les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi