Le secteur de l’énergie déforme la tendance des résultats trimestriels

le 23/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La chute des profits des compagnies pétrolières et les dépréciations d’actifs des électriciens allemands font plonger de 43% le bénéfice par action cumulé en Europe.

Le troisième trimestre 2015 ne restera pas dans les annales. Mi-novembre, alors que la saison des résultats était proche de la fin, les stratèges actions de Deutsche Bank contemplaient une chute de 43% du bénéfice par action non retraité des groupes européens, soit la plus forte baisse...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi