Schneider et Aveva abandonnent la création d’un leader des logiciels industriels

le 16/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les deux groupes évoquent la complexité du projet. Mais le contexte économique, notamment la chute du pétrole, ne serait pas étranger à leur décision.

La tentative de Schneider Electric pour créer un leader des logiciels industriels a échoué. Il a annoncé hier l’abandon du projet de prise de contrôle de l’éditeur britannique Aveva. Le groupe français devait acquérir 53,5% de son capital, contre le versement de 550 millions de livres (789...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi