Des salariés de VW ont avoué avoir truqué les tests de CO2

le 09/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plusieurs salariés de Volkswagen ont reconnu avoir manipulé des données sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de voitures du groupes en expliquant que les objectifs fixés par l’ancien président du directoire, Martin Winterkorn, étaient trop difficiles à atteindre, rapporte l’édition...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi