RWE pourrait se scinder si les prix de l’électricité baissent encore

le 03/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

RWE pourrait se scinder à l’image de son concurrent E.ON si les prix de gros de l’éléctricité continuent de baisser, a déclaré mardi Peter Terim, le président du directoire du groupe allemand. «Le dossier ne s’est pas encore présenté mais à des prix de 28 euros par megawatt/heure (MWh) (...) il...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi