Le recentrage de Philips bute sur des inquiétudes réglementaires américaines

le 27/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les réticences du CFIUS compromettent la cession de la division Lumileds à des investisseurs asiatiques pour 3,3 milliards de dollars.

La réorganisation des activités de Philips dans l’éclairage pourrait prendre davantage de temps que prévu. Lors de la présentation hier de ses comptes trimestriels, le groupe néerlandais a indiqué que la cession de 80,1% de sa division Lumileds à un consortium d’investisseurs asiatiques, mené par...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi