Le rachat de King Digital illustre les difficultés des jeux sur smartphones

le 04/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Activision, qui paie 5,9 milliards de dollars, entre de plain-pied sur un marché convoité. Il mise sur sa capacité à faire vivre des franchises.

Pour les investisseurs qui ont participé à l’introduction en Bourse de King Digital Entertainment, l’offre d’Activision Blizzard annoncée hier peut laisser un goût amer. Alors que l’éditeur du jeu sur smartphones Candy Crush a été introduit en Bourse à 22,5 dollars par action en mars 2014, soit...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi