Les PME françaises valent moins que leurs homologues européennes

le 04/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Au premier semestre 2015, les PME françaises se sont vendues 7,2 fois l’Ebitda, contre 8,2 fois pour celles de la zone euro.

La défiance des investisseurs vis-à-vis des entreprises françaises de taille moyenne se confirme. Au premier semestre 2015, les acquisitions de ces sociétés (15 à 50 millions d’euros de fonds propres) se sont réalisées sur un multiple moyen valeur d’entreprise sur Ebitda de 7,2 fois, en légère...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi