La Place se mobilise peu pour la consultation sur le reporting électronique

le 07/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les acteurs doivent répondre à l’Esma avant Noël. L’utilisation de la technologie XBRL risque de diviser les auditeurs et les émetteurs.

L’Esma consulte dans l’indifférence générale. L’autorité européenne des marchés financiers attend d’ici le 24 décembre des réponses à sa consultation sur le reporting électronique. Selon la directive Transparence, les entreprises cotées devront publier leurs comptes sous format électronique...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi