L’opérateur brésilien Oi tente de lever les doutes sur sa liquidité

le 11/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a déclaré vendredi être en mesure de couvrir ses dettes jusqu’à mi-2017, alors que de nouvelles rumeurs évoquent des discussions avec Telecom Italia.

En attendant un éventuel rapprochement avec TIM Participaçoes, la filiale brésilienne de Telecom Italia, Oi SA tente de rassurer le marché sur sa capacité à faire face à ses échéances de dette. Dans une réponse à l’agence Bloomberg, l’opérateur affirme que sa «situation de liquidité est bonne» et...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi