L’homme d’affaires russe Mikhaïl Fridman pousse à la fusion des télécoms au Brésil

le 26/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dans un document boursier déposé lundi, LetterOne, la holding contrôlée par le milliardaire russe Mikhaïl Fridman, se dit prête à investir jusqu’à 4 milliards de dollars dans l’opérateur de télécoms brésilien Oi afin de l’aider à se rapprocher de son concurrent TIM Participaçoes, la filiale...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi