L’Etat donne un peu d’air au bilan d’EDF en acceptant un dividende en actions

le 06/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La mesure, qui porte sur l’acompte 2015, représente une économie de 894 millions d’euros et contribuera à renforcer les fonds propres du groupe.

Le message a peut-être été entendu. Critiqué au début de l’année par les magistrats de la Cour des comptes pour le niveau élevé de dividende prélevé sur les entreprises publiques, l’Etat offre une respiration bienvenue aux finances d’EDF. L’Agence des participations de l’Etat, qui détient 84,4%...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi