L’épreuve de force entre l’Etat et Renault-Nissan monte d’un cran

le 28/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nissan chercherait désormais à équilibrer son partenariat. L’Etat français y est opposé.

Renault-Nissan et l’Etat français poursuivent leur bras de fer. Face à la montée de Paris au capital de Renault et l’obtention de droits de vote double, le constructeur japonais cherche à rééquilibrer un rapport de force devenu très défavorable....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi