L’enquête interne de Volkswagen minimise sa responsabilité

le 11/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le nombre de modèles incriminés serait beaucoup plus réduit qu’annoncé initialement, tandis que seuls quelques salariés seraient impliqués.

La grande purge anticipée au sein de Volkswagen suite au scandale de manipulation des émissions de modèles diesel sera peut-être moins importante que prévu. Dans un point d’étape marquant la quasi-conclusion de son enquête interne, le constructeur allemand a minimisé l’ampleur des responsabilités...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi