L’échec du rachat de l’électroménager de GE coûte cher à Electrolux

le 08/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A la suite de l’opposition des autorités américaines, GE renonce à céder au groupe suédois cette activité valorisée 3,3 milliards de dollars.

Les obstacles réglementaires ont finalement eu raison du projet de cession de l’électroménager de General Electric («GE Appliances») à Electrolux pour 3,3 milliards de dollars (3,05 milliards d’euros). Dans un bref communiqué, le groupe américain a annoncé hier avoir mis fin à l’accord conclu à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi