L’AMF se penche sur un manquement d’initié lors du rachat de LaCie

le 19/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La commission des sanctions de l’AMF se penchait jeudi sur un présumé délit d’initié à l’occasion du rachat du français LaCie par l’américain Seagate en mai 2012. Un membre du conseil d’administration aurait transmis une information privilégiée à un ami qui lui-même l’aurait transmis directement...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi