Icade solde son litige avec le fisc en limitant les dégâts

le 11/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Alors que l’administration fiscale réclamait 225 millions d’euros pour l’«exit tax» de 2006, la foncière a réussi à négocier un paiement limité à 31,5 millions.

Soulagement pour Icade. Au bout de cinq ans, la foncière met un terme à son contentieux fiscal sur le calcul de l’exit tax lors de la fusion-absorption d’Icade Patrimoine par Icade SA....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi