Hilton a le champ libre pour son optimisation fiscale

le 18/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe hôtelier, qui aurait l’occasion de transférer son patrimoine immobilier dans un REIT, échappe à la réforme de ces véhicules aux Etats-Unis.

Hilton a le champ libre pour son optimisation fiscale
Hilton regroupe plus de 4.000 établissements portant sa marque.
(Photo DR)
Les opérations stratégiques pour motif fiscal des entreprises américaines ne se limitent pas aux médiatiques et décriées tax inversions. Dans les secteurs à forte composante immobilière (chaînes de restauration et d’hôtellerie, casinos, distribution...), les groupes veulent profiter à plein de l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi