La France et l’Italie poussent STMicro à baisser son dividende

le 27/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les Etats français et italiens, actionnaires de référence de STMicro, pousseraient pour que le groupe de semi-conducteurs réduise son dividende afin d’accroître ses investissements et préserve ses emplois, indique Bloomberg. La France et l’Italie contrôlent de concert 27,5% du capital de STMicro....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi