Une filiale d’EY est sanctionnée dans l’affaire Toshiba

le 23/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le régulateur financier japonais a infligé hier une amende de 2,1 milliards de yens (16 millions d’euros) à une filiale du cabinet d’audit EY (ex-Ernst & Young) pour n’avoir pas su déceler dans les comptes de Toshiba le plus gros scandale comptable survenu au Japon depuis quatre ans. La...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi