Fiat Chrysler devra convaincre de sa stratégie sans Ferrari

le 05/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La marque au cheval cabré rejoint la Bourse milanaise, trois mois après sa cotation à Wall Street. Le groupe devra justifier sa très forte valorisation.

Une page se tourne pour Ferrari, sorti du giron de Fiat Chrysler Automobiles (FCA). La marque au cheval cabré a fait hier ses premiers pas sur la Bourse milanaise. Introduite à 43 euros, l’action a clôturé hier à 43,67 euros. Toutefois, le titre pourrait maintenant pâtir d’une pression vendeuse,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi