E.ON se désengage complètement de l’amont pétrolier en Norvège

le 15/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’énergéticien allemand vend à l’homme d’affaires russe Mikhaïl Fridman sa filiale d’exploration-production pour 1,6 milliard de dollars.

Le recentrage des activités d’exploration-production d’E.ON a franchi une première étape. L’énergéticien allemand a annoncé hier avoir signé un accord en vue de céder la totalité du capital de sa filiale norvégienne E&P Norge à DEA Deutsche Erdöl (DEA) pour 1,6 milliard de dollars (1,4...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi