E.ON annonce une perte record

le 12/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le géant allemand des services aux collectivités a déprécié la valeur de ses centrales électriques et de ses actifs pétroliers et gaziers à hauteur de 8,3 milliards d’euros. Cette dépréciation l’a amené à publier hier la plus forte perte nette trimestrielle de son histoire, à 7,2 milliards d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi