Engie ne prévoit pas d’embellie d’ici à fin 2015

le 05/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans les conditions de marché actuelles, l’énergéticien français, qui devra sans doute déprécier des actifs, n’hésitera pas à réduire ses investissements pour protéger son dividende.

Engie redouble de prudence pour la fin de son exercice. L’énergéticien français, qui publiait hier ses résultats pour les neuf premiers mois de 2015, prévoit désormais un résultat net récurrent annuel situé dans le bas de la fourchette de 2,75 à 3,05 milliards d’euros précédemment indiquée. Cette...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi