Enel veut renforcer son contrôle sur sa filiale d’énergies renouvelables

le 28/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’énergéticien italien projette de réintégrer les activités d’Enel Green Power dont 31,8% du capital sont cotés à la Bourse de Milan depuis 2010.

Le redéploiement d’Enel Green Power (EGP) vers les pays émergents pourrait s’accompagner d’une refonte majeure de sa structure capitalistique. Dans un communiqué commun, l’énergéticien Enel et sa filiale à 68,2% ont fait savoir hier que les deux conseils d’administration «ont commencé à étudier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi