Emmanuel Macron rejette à nouveau toute fusion entre Renault et Nissan

le 26/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Etat français n’acceptera aucun changement dans la structure de l’alliance entre Renault et Nissan, a réaffirmé mercredi le ministre de l’Economie. «Il ne s’agit en aucun cas de rééquilibrer ou de transformer les équilibres de l’alliance qui a été conclue en 2002», a déclaré Emmanuel Macron au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi