Elior vise des acquisitions de taille un peu plus importante

le 14/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le ratio d’endettement du groupe pourrait monter provisoirement jusqu’à 3,5 fois l’Ebitda pour soutenir la politique de croissance externe.

Huit mois après avoir pris les rênes d’Elior, son PDG, Philippe Salle, peut être satisfait. Le groupe de restauration a dépassé les objectifs fixés pour l’exercice 2014-2015 clos fin septembre. Et les perspectives restent positives....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi