Désendetté, Alstom reste prudent sur les acquisitions

le 06/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après la cession du pôle énergie à GE et son OPRA de 3,2 milliards d’euros, le groupe n’aura plus de dette et devrait conserver sa note « BBB- ».

Alstom débute une nouvelle ère, avec un nouveau périmètre et un nouveau patron. Recentré sur son activité transport depuis la cession de son pôle énergie à General Electric, Alstom a annoncé la nomination du vice-président exécutif, Henri Poupart-Lafarge, comme nouveau PDG, à compter de fin...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi