CMA CGM paie le prix pour changer de taille

le 08/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un secteur chahuté par les surcapacités, le transporteur maritime rachète le singapourien NOL pour une valeur d’entreprise de 4,6 milliards d’euros.

CMA CGM paie le prix pour changer de taille
Le porte-conteneurs Bougainville, le plus grand navire français, inauguré le 6 octobre par le Président François Hollande.
Les sceptiques diront que 2,2 milliards d’euros, plus 2,4 milliards de dette, pour un groupe déficitaire depuis quatre ans, c’est cher payé. Rodolphe Saadé, le vice-président de CMA CGM, leur répond que le rachat du singapourien Neptune Orient Lines (NOL), au terme d’un processus compétitif animé...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi