La chute des prix du zinc met Nyrstar aux abois

le 23/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’action et les obligations du groupe, confronté à une tombée en mai 2016, ont plongé hier alors que le producteur étudie un appel au marché.

Le risque idiosyncratique devient plus fréquent sur le marché du crédit en euros. Après Volkswagen et Glencore en septembre, après le canadien Valeant mercredi, un autre émetteur a vu sa dette plonger hier: le producteur de zinc Nyrstar. Ses obligations dues en septembre 2019 ont perdu jusqu’à 19...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi