Le chinois CNNC vole au secours de l’Etat chez Areva

le 03/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a signé un protocole d’accord pour contribuer à l’augmentation de capital du fabricant de centrales nucléaires et limiter la quote-part de l’Etat.

Malgré le fiasco vécu par le Koweït, dont la valeur de l’investissement a été divisée par 5 en cinq ans, c’est au tour de la Chine de venir en aide financière à l’Etat et à Areva. Le groupe de nucléaire a profité de la visite hier de François Hollande en Chine pour signer un protocole d’accord...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi