Carl Icahn arrache Pep Boys à Bridgestone

le 31/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le pneumaticien n’a pas souhaité surenchérir, à l’issue d’un processus riche en rebondissements. Icahn confirme son intérêt pour l’automobile.

Bridgestone jette l’éponge dans la bataille d’enchères pour acquérir le distributeur de pièces détachées automobiles américain Pep Boys, laissant ainsi la main à Carl Icahn. L’investisseur activiste avait proposé lundi 18,50 dollars par action en numéraire, surpassant la dernière offre du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi