Bruxelles met à l’amende les accords fiscaux de Fiat et Starbucks

le 21/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Bruxelles met à l’amende les accords fiscaux de Fiat et Starbucks
La Commission européenne a ordonné mercredi aux Pays-Bas de recouvrer 20 à 30 millions d’euros d’impôts auprès de Starbucks et au Luxembourg de réclamer le même montant à Fiat Chrysler Automobiles, en estimant que les avantages fiscaux sélectifs accordés aux deux groupes enfreignaient les règles...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi