Atos fait l’objet de vives critiques du Parlement britannique

le 04/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe français est accusé de négligences dans la mise en place d’un projet de collecte d’informations dans le domaine de la santé.

L’étoile d’Atos semble pâlir au Royaume-Uni. La commission des comptes publics du Parlement britannique a en effet recommandé jeudi au gouvernement de David Cameron de revoir ses relations avec l’entreprise de services numériques, suite à des «manquements graves» constatés dans la mise en place d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi