La restructuration de Thomson préoccupe le marché

le 11/03/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Hier, les CDS sur la dette du groupe ont grimpé à plus de 3.300 points de base.

Thomson l’a confirmé hier. Avec une dette nette de 2,1 milliards d’euros et des fonds propres négatifs de 134 millions, il ne pourra pas respecter ses clauses conventionnelles (covenants). Le groupe souhaite aboutir à la conversion d’une part significative de la dette en capital. Ce qui fait craindre aux analystes actions une dilution massive. Côté crédit, on redoute que Thomson choisisse en dernier recours de s’orienter vers une procédure de sauvegarde qui gèlerait les créances.

A lire aussi