La restructuration de Technicolor finira le 26 mai

le 29/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l’issue des opérations engagées, les actionnaires actuels conserveront au minimum 12 % du capital du groupe

Technicolor y verra plus clair le 26 mai. C’est en effet à cette date que seront bouclées les dernières opérations liées à la restructuration du groupe. Comme il l’a annoncé mardi soir, Technicolor procèdera à une émission de capital avec DPS de 348 millions d’euros et au placement d’ORA pour 638 millions avec pour objectif de ramener la dette de 2,9 à 1,5 milliard d’euros. Goldman Sachs, RBS et Natixis, et Cleary Gottlieb côté avocats, dirigent l'opération.

Si les chiffres ne diffèrent pas du plan déjà présenté, l’annonce donne tout de même l’occasion de faire un point sur le capital post-restructuration. Les actionnaires actuels auront la possibilité de suivre l’augmentation de capital et l’émission d’ORA à hauteur de 75,35 millions d’euros (11,75% du total). Compte tenu des titres potentiellement émis (527 millions via l'augmentation de capital et 971 millions via les ORA), les actionnaires pourront conserver jusqu’à 51% du groupe (voir tableau). A condition de remettre au pot 423 millions d’euros pour une capitalisation actuelle de 260 millions. La majorité leur échappera toutefois après le remboursement des 251 millions d’euros de titres DPN émis au profit des créanciers en compensation d’une part de leur créances.

Les actionnaires pourront aussi choisir de ne pas suivre, les créanciers seniors ayant apporté leur garantie. Dans ce cas, l’augmentation de capital aura pour les actionnaires un effet dilutif maximal de 67%. S’y ajoutera par la suite l’impact de la conversion des ORA (en 2010 et 2011). Comme l’avait dit la société, les actionnaires pourraient donc in fine tomber à 15%. Et même 12% en intégrant les DPN. Dans ce cas, les créanciers seraient en pointe. Goldman Sachs et RBS détiendraient 16,3% et 15,2% après conversion des ORA sans prise en compte des DPN.

A lire aussi