Renault signe un accord neutre en cash

le 08/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les prises de participations croisées de 3,1 % ne se feront que par des échanges de titres

C’est désormais officiel. Renault, Nissan et Daimler ont levé hier les dernières interrogations sur leur rapprochement. Il se traduira par la mise en place de participations croisées à hauteur de 3,1 % (voir graphique ci-contre). Le mécanisme complexe retenu permettra d’éviter toute sortie de cash aux trois constructeurs. Reste que si cet accord est jugé positif sur le marché, avec des synergies estimées à plus de 2 milliards d'euros sur 5 ans par les intéressés, les bénéfices ne se feront sentir qu’à moyen terme.

A lire aussi