La pharmacie manque de catalyseurs pour 2010

le 04/02/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l’image de Roche et de Pfizer, les perspectives des laboratoires déçoivent le marché

AstraZeneca la semaine passée, Roche et Pfizer hier… Les laboratoires qui viennent de publier leurs comptes ont déçu les analystes sur le front des perspectives 2010. Certes, ces groupes n’en sont pas à lancer de sévères avertissements. Mais malgré la vague de concentration qui a animé le secteur, les effets de change néfastes, la concurrence accrue et les pertes d’exclusivité devraient affecter les résultats, qui seront moins élevés qu’espéré par le marché, habitué à une certaine visibilité dans le secteur.

A lire aussi