Opel sera vendu à Fiat ou à Magna

le 28/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Berlin a écarté les offres de Ripplewood et de BAIC. Les investisseurs ont sanctionné le titre GM

L’Allemagne a accordé un prêt-relais de 1,5 milliard d’euros à la filiale européenne de GM, tout en invitant les deux candidats retenus pour la reprise d’Opel à poursuivre les négociations. De leur côté, les investisseurs ont commencé à se préparer à la faillite du géant américain après le rejet massif par les créanciers obligataires de l’offre du constructeur. Le titre GM a cédé plus de 20% hier soir à Wall Street, à 1,15 dollar, alors que les créanciers sont convaincus qu’ils obtiendront de meilleures conditions devant la justice.

A lire aussi