Michelin se donne peu de marge sur sa décote

le 29/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec le recul du cours hier, la décote de la levée de fonds n'excède plus la volatilité du marché

Pour financer sa croissance, sans affecter sa dette et sa capacité à distribuer 30% de ses résultats, Michelin a annoncé hier une augmentation de capital de 1,2 milliard d’euros. A 45 euros l’action, l’opération entraînera une dilution brute de 15,4% et une dilution réelle de 11,1% sur la base des cours de lundi. La décote théorique sur le cours ex-droit (27,6% lundi soir) s’avère un peu supérieure à la volatilité actuelle (20-25%). Toutefois, avec la chute d’hier (-10,2% à 58,6 euros), la décote n’était plus que de 20,4%.

A lire aussi