L'offre de Novartis n'est guère favorable aux minoritaires d'Alcon

le 05/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'OPE du groupe suisse valorise le titre Alcon autour de 153 dollars, alors que la part de Nestlé a été rachetée à 180 dollars

Pas de cadeau de Noël pour les minoritaires d’Alcon ! Le groupe suisse offre seulement une parité d’échange de 2,80 actions Novartis par action restante Alcon (23% du capital), soit environ 153 dollars par titre Alcon au cours du 30 décembre. En fonction de l’évolution du cours de Novartis et de la parité dollar-franc suisse (voir tableau), la valeur de l’action américaine pourrait évoluer entre 145 à 161 dollars, soit une décote de 10 à 20% par rapport aux 180 dollars par action payés pour racheter les 52% d’Alcon détenus par Nestlé. Ce prix était convenu dans l’accord d’avril 2008, quand Novartis avait racheté 25% d’Alcon au prix de 143 dollars par action.

Selon Novartis, ce prix représente une prime de 12% par rapport au cours non affecté d’Alcon. Mais, compte tenu du dernier cours d’Alcon (164,35 dollars), «nous considérons qu’il est peu probable que cette OPE entraîne un fort engouement des actionnaires», note CM-CIC. Un avis partagé par d’autres analystes évoquant également le paiement en titres. La banque Vontobel anticipe ainsi un relèvement de l’offre. Toutefois, les minoritaires «pourraient ne pas avoir trop le choix s’agissant de sociétés de droit suisse qui tombent sous la loi du ‘Swiss Merger Act’ qui exige simplement un vote des deux tiers en assemblée générale, ajoutent les analystes de Raymond James. Avec 77% du capital contrôlé après exercice de l’option, Novartis se trouve donc en position confortable pour mener à bien la fusion d’Alcon».

Le laboratoire suisse juge que cette fusion-absorption d’Alcon dans Novartis «afin d’éviter les incertitudes et spéculations quant à l’avenir d’Alcon, est dans l’intérêt de toutes les parties prenantes».

A lire aussi