L'indice IFO fait naître des sentiments mitigés

le 26/08/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indicateur allemand du climat des affaires reflète une meilleure situation actuelle, mais une légère dégradation des perspectives

Le climat des affaires s’améliore en Allemagne de façon inattendue. L’institut de recherche Ifo a publié hier son indice pour août. Or celui-ci s’élève à 106,7, en légère hausse par rapport à juillet (106,2) et au-delà des attentes des analystes. Il marque surtout un plus haut depuis trois ans.

Si l’indice reflète bien le sentiment de solidité du pays (l’Allemagne a annoncé 2,2% de croissance pour le deuxième trimestre), il faut toutefois nuancer ce résultat. En effet, si la composante «situation actuelle» de l’indice a progressé de 1,4 point à 108,2, il n’est reste pas moins vrai que sa composante «anticipations» a chuté à 105,2 contre 105,6 en juillet. En clair, le sentiment des entreprises est bon quant à leur situation présente, qui s’améliore, mais reste teinté de prudence concernant leur avenir sur les six prochains mois.

Dans le détail, le climat des affaires s’éclaircit considérablement dans le secteur manufacturier (agroalimentaire inclus), qui reste optimiste pour l’avenir, mais toutefois moins que les derniers mois: les entreprises ne s’attendent pas à ce que le stimulus des exportations soit aussi fort qu’espéré. Les projets d’augmentation des effectifs sont toujours d’actualité.

Même son de cloche du côté de la vente au détail, qui voit ses conditions s’améliorer encore dans les prochains mois. Pour le secteur de la vente en gros en revanche, la situation présente ne semble pas être favorable et ce sentiment ne va pas en s’améliorant pour les six prochains mois. Le domaine de la construction suit cette tendance pessimiste et reste moins confiant concernant le développement des affaires dans un futur proche.

A lire aussi