L’attrait pour les convertibles ne se dément pas

le 17/06/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Publicis et Nexans viennent d’émettre coup sur coup et pourraient être imités par d’autres

Les opérations se succèdent de jour en jour sur le segment des convertibles. Certes, à fin mai, les volumes de l’année stagnaient à 22 milliards de dollars selon Thomson Reuters, loin de ceux du début de 2008. Il n’empêche qu’après cinq à six mois atones, le marché primaire s’est ressaisi à partir de mars et surtout d’avril. Au point que 75 % de ces 22 milliards ont été émis en avril-mai. Et juin semble bien parti pour maintenir le rythme. En deux jours, deux opérations viennent d’être placées chez Nexans et Publicis.

A lire aussi