L’action Vivendi affirme son statut de valeur de rendement

le 02/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec l’annonce du maintien du dividende à 1,4 euro cette année, le titre offre un rendement de 7,5 % avec peu de risque selon certains analystes

Comme en 2008 et 2009, le dividende de Vivendi sera de 1,4 euro en 2010. Une annonce attendue mais qui confirme le statut de l’action. Elle offre un «rendement quasi sans risque de 7,6% [ndlr, au cours de mardi]», remarque CM-CIC Securities qui juge la valorisation «attractive».

Il est vrai que c’est surtout le cours qui explique cette tendance à la hausse du rendement, passé de 4,2% à 7,5% depuis 2007 (voir illustration). Dans cet intervalle, le dividende n’a augmenté que de 7,7% alors que le cours a plongé de 40% (en moyenne annuelle).

Ce rendement apparaît d’autant plus attractif que le dividende offre de la visibilité, le PDG Jean-Bernard Lévy ayant précisé que le montant en sera maintenu à «au moins 1,4 euro jusqu’en 2012». Certes, un investisseur jouant le rendement du dividende à long terme ne peut pas non plus écarter le risque de baisse du titre. Mais là n’est pas le scénario privilégié par le consensus.

Les analystes parient plutôt sur une revalorisation à 22,10 euros, soit 15% de plus que le cours actuel. Hier, ils ont notamment été confortés dans leur opinion par les résultats semestriels supérieurs aux attentes et le relèvement des pronostics du groupe sur 2010: net ajusté supérieur à celui de 2009 et Ebita en hausse. Vivendi a parallèlement annoncé une prochaine révision à la baisse de sa provision de 550 millions sur son litige américain.

La revalorisation pourrait aussi provenir, comme l’évoque Oddo, d’une réduction de la décote de holding. Jean-Bernard Lévy a réaffirmé que son groupe avait pour objectif de contrôler 100% de ses actifs français (SFR, Canal+). Et il disposera prochainement de ressources avec le bouclage de la vente de ses 20% dans NBCU pour 5,8 milliards de dollars.

A lire aussi