HeidelbergCement se prépare à une profonde mutation de son capital

le 15/09/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En marge de l’augmentation de capital prévue, le groupe Merckle devrait considérablement réduire sa participation

Conformément aux rumeurs récentes, HeidelbergCement a donné le coup d’envoi à une augmentation de capital avec droits, qui sera réalisée du 24 septembre au 7 octobre. L’opération se fera sur la base de 1 action nouvelle pour 2 détenues, soit une émission de 62,5 millions de titres, en vue de refinancer un endettement net de 11,3 milliards d’euros (5,2 fois l’Ebitda attendu pour 2009).

Si le principe a été acté, le groupe n’a pas encore donné le prix de l’augmentation de capital. Impossible donc pour l’heure de savoir avec précision quel montant sera levé. Toutefois, une simulation rapide permet de s’en faire une idée, sachant que le prix retenu et donc le montant levé dépendront du prix de référence adopté et de la décote choisie. Une décote qui aura son importance car si elle n’a aucun impact économique dans une opération avec droits, elle permet de faire face à la volatilité du titre. Or, la volatilité à 60 jours du titre HeidelbergCement est deux fois plus élevée que celle du Dax.

Le groupe devra donc privilégier une décote élevée s’il ne veut pas handicaper son placement. Selon nos calculs (voir tableau), et sur la base d’un cours de référence de 41 euros (moyenne de septembre), une émission à 24 euros permettrait de présenter une décote de 32 % sur le cours ex-droit tout en levant 1,5 milliard d’euros (un montant conforme aux dernières rumeurs).

L’émission s’accompagnera en outre d’une refonte du capital. Actionnaire à hauteur de 72,4 %, le groupe Merckle et certaines banques actionnaires ne souscriront pas et vendront même des actions existantes à hauteur du nombre d’actions émises. Ainsi, la part du groupe Merckle pourrait tomber à moins de 18 % selon nos calculs.

A lire aussi