Fin de l’embellie sur les trésoreries d’exploitation des grandes entreprises

le 27/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon l’enquête de l’AFTE Coe-Rexecode, le solde d’opinion reste positif mais recule. A l’inverse il est en hausse pour la trésorerie globale

D’après la dernière enquête réalisée par l’AFTE Coe-Rexecode auprès des trésoriers des grandes entreprises début septembre, les opinions sur les trésoreries d’exploitation restent positives mais s'inscrivent en baisse. C’est la première fois que ce sentiment se dégrade depuis son retour en territoire positif en mai dernier. «La situation de la trésorerie d’exploitation reste malgré tout jugée encore relativement aisée, même si le solde d’opinion baisse à +8,8% après +13,8% en juillet et +10,9% en juin», explique l’AFTE. Au niveau de la trésorerie globale, les opinions sont meilleures, elles enregistrent en effet une très forte amélioration sur le mois précédent. Le solde corrigé des variations saisonnières remonte ainsi à 11,9% contre 3 à 4% en début d’année.

Le solde d’opinion relatif à l’influence du taux de change (euro-dollar) sur les trésoreries, après avoir subi une forte détérioration de 12 points en mai, a retrouvé depuis un niveau moins négatif. «Les effets positifs attendus par les trésoriers de la dépréciation de l’euro au printemps se sont manifestés très lentement», poursuit l’AFTE. Le solde d’opinion remonte ainsi de -20,3 en mai à -6,5 en septembre.

Sur les marges bancaires payées, le solde d’opinion des trésoriers reste très légèrement orienté à la hausse, passant de -4,3% en juin à +3,5% en juillet et +1,6 % en septembre 2010. Il est ainsi globalement stable depuis six mois.

Enfin depuis le printemps dernier, la recherche de financements n’est plus considérée comme difficile par les trésoriers, ce qui ne s’était pas produit depuis la mi-2007. «Le solde d’opinion n’est en effet plus significativement négatif depuis quatre mois et se stabilise à un niveau proche de zéro.

A lire aussi