Fiat s’engage dans un pari risqué

le 05/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les experts se demandent si l’italien pourra mener deux rapprochements de front dans un marché sinistré

Atteindre la taille critique permettant de survivre. Telle est aujourd’hui l’ambition de Fiat. Pour autant, son projet de constituer un groupe de classe mondiale avec Chrysler et Opel n’est pas sans soulever des questions. Les risques d’intégration, de dispersion du management et de cannibalisation entre les produits figurent parmi les motifs de réserves évoqués. Toutefois, au-delà des obstacles, le marché est séduit par l’idée d’une scission ( « spin off ») des activités automobiles.

A lire aussi