Les créanciers seniors de Technicolor pourront détenir jusqu’à 72,5 % du capital

le 26/05/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ils vont souscrire à plus de 40 % à l’augmentation de capital via compensation de créances et prendront la quasi-totalité des ORA

Ce jour marque un tournant pour Technicolor. Aujourd'hui intervient le règlement-livraison de l’augmentation de capital et de l’émission d’obligations remboursables en actions (ORA) qui marquent le terme de la restructuration. Deux opérations qui vont faire évoluer l’actionnariat de manière significative.

Selon les résultats dévoilés cette semaine, les actionnaires n’ont pas en effet pas exercé en totalité les droits de souscription qui leur ont été remis. Leur souscription s’est limitée à 203,5 millions d’euros (308,27 millions d’actions), soit 58,4% des 348 millions prévus. Ce sont donc les créanciers seniors qui prendront le reste du papier via une compensation de créance.

Ils se retrouveront alors avec 27,4% du capital (voir tableau). Et le remboursement des ORA va les renforcer à nouveau. D’autant que là non plus les actionnaires n’ont pas pris tous les titres offerts. L’opération leur était ouverte à hauteur de 75,3 millions d’euros sur un total de 638 millions. Mais leur demande n’a pas excédé les 11,8 millions d’euros, laissant l’essentiel des ORA aux créanciers. Ainsi, après remboursement en actions des ORA (fin 2010 et fin 2011), les créanciers seront en mesure de détenir 66,2% de Technicolor. Une part à mi-chemin entre les deux scénarios extrêmes envisagés au début: les actionnaires auraient pu conserver 51% en souscrivant au maximum possible (moyennant 423 millions d’euros au total), mais ils auraient aussi pu laisser 85% du groupe aux créanciers en ne participant pas à la recapitalisation (voir tableau). En intégrant le remboursement des DPN émis au profit des créanciers en compensation d’une part de leur créances, la part des créanciers devrait même in fine grimper à 72,5%.

A lire aussi