Concurrence : Bruxelles affirme son autorité

le 14/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’amende infligée à Intel pourrait ouvrir la voie à d’autres sanctions, notamment aux Etats-Unis

Nouveau record. En infligeant une amende de 1,06 milliard d’euros à Intel, la Commission européenne a été nettement plus sévère que lors de ses précédentes décisions sur Saint-Gobain (896 millions) ou Microsoft (497 millions). Bruxelles invoque un abus de position dominante entre octobre 2002 et décembre 2007 sur les processeurs x86, reprochant au groupe d’avoir accordé des remises et effectué des paiements directs aux fabricants d’ordinateurs pour qu’ils choisissent ses produits au lieu de ceux d’AMD.

A lire aussi