La chute s’accélère dans les semi-conducteurs

le 06/04/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après -28,6 % en janvier, le marché a perdu plus de 30 % en février. Les similitudes avec « l’après-2001 » apparaissent de plus en plus clairement

Passe difficile pour l’industrie des semi-conducteurs. Selon l’association sectorielle SIA, le marché a accru son repli en février. Après -21,9 % en décembre et -28,6 % en janvier, les ventes mondiales ont plongé de 30,4 % (en glissement annuel) le mois dernier à 14,2 milliards de dollars. Si l’Amérique résiste un peu mieux que le reste du monde (-24,9 %), l’Europe accuse un repli de 36,1 %.

A -29,4 %, le cumul de janvier et février donne en tout cas du crédit aux dernières projections du cabinet Gartner, qui avait dit redouter un recul de 24 % sur l’année à 194,5 milliards de dollars et n’avait pas exclu dans le pire des scénarios un plongeon de 33 %.

Le bureau de recherche avait à cet occasion établi un parallèle avec « l’après-2001 ». Et force est de constater que la courbe qui retrace la variation des ventes en glissement annuel ressemble de plus en plus à celle qui a suivi l’éclatement de la bulle internet (voir graphique).

A l’époque, la chute avait dépassé les 40 % pour les mois les plus faibles (fin 2001). Aujourd’hui, personne n’ose dire à quel niveau se situera le plancher. Mais les experts ne manquent pas d’anticiper une sortie de crise à l’image de la précédente. « Le rebond après cette récession sera similaire à celui de "l’après 2001" dans le sens où il y aura trois ans de croissance modeste après le point bas », a déjà indiqué Gartner. De fait, si le cabinet américain espère une reprise dès 2010 (+7,5 %), il prévient que 2012 avec 253 milliards de recettes ne devrait pas encore permettre d’égaler la performance de 2008, de plus de 256 milliards.

A lire aussi